Place Sainte-Marthe pour le Disquaire Day 2016. Photos.

Il fallait avoir le cœur en joie et une volonté à toute épreuve pour sortir ce 16 avril 2016 à Paris. Le Disquaire Day a été une nouvelle fois marqué par une alternance de vent, de gris et de pluie pour une bonne partie de l’après-midi. Nous avons cependant pris notre courage à deux mains, motivés par l’annonce de la présence du groupe Balinger, et nous nous sommes rendus place Sainte-Marthe près de Belleville. Le Disquaire Day (version francisée du Record Day) c’est avant tout comme son nom l’indique la célébration du disque. Une sorte de mini-fête de la musique qui s’adresse en particulier aux collectionneurs qui peuvent mettre la main sur quelques raretés et éditions limitées mises en vente ce jour là. Depuis quelques années c’est également l’occasion de découvrir de nouveaux artistes qui se produisent dans quelques salles parisiennes, mais aussi en plein air, le tout gratuitement.

_DSC7873Quatre groupes programmés place Sainte-Marthe.

Dès 14h, le public réuni place Sainte-Marthe, parapluie en main, a pu découvrir le groupe Keep Dancing inc.. Sur le programme, nous nous attendions à une prestation de Disc-Jockeys, mais il s’agit en réalité d’un groupe électo-rock. Certains appellent cela de la cold zouk… Formé autour de deux copains Charles et Louis de tout juste 19 ans, le groupe parisien réussit le tour de force de faire rester les spectateurs sous la pluie, et même de les faire danser! Les inspirations du groupe sont constituées de références telles que New Order, The Smiths, The Drums, pas étonnant dès lors qu’ils aient également réussi à nous séduire.

_DSC7970Dans un second temps, place à la chanson à textes de Pain-Noir. L’artiste se produit en solo, et il sait que sa mission n’est pas des plus aisées cet après-midi. D’une part, il pleut toujours un peu, et d’autre part sa musique se prête plus volontiers à d’autres lieux et dans d’autres ambiances, en général plus intimes. Cependant le public est très respectueux, et semble apprécier le set du mystérieux François-Régis Croisier. Il se plait lui-même à définir son style comme étant un mix de gospel laïc et de folklore contrarié.

_DSC8502Balinger sous une éclaircie.

Pain-Noir a réussi à faire réapparaitre le soleil sur la fin de son set, un petit cadeau inespéré pour l’arrivée sur scène de Balinger vers 16h. Le groupe vient de sortir son premier album auto-produit intitulé Let Go et il est ici pour nous le présenter sur scène. Balinger propose une musique qui alterne mélodies tranquilles et déchainements d’énergie de pur rock. Le leader du groupe, Jim Rosemberg, est assez charismatique et possède une très belle voix qui a indéniablement charmé le public. Nous sommes tombés sous le charme nous aussi, et nous avons particulièrement apprécié la prestation de Fire Burning, un titre que l’on retrouve également sur leur album.

Nous avons quitté la place juste après leur set et n’avons pas pu assister à la prestation de Verveine qui était programmée vers 17h.

William Soragna

Tagged under:

Pin it

William Soragna conjugue sa passion pour la musique et son talent de photographe pour illustrer les articles de Freakshow magazine.

Log in or Sign Up