Depeche Mode au Lollapalooza Paris 2018. Photos.

La tournée mastodonte de Depeche Mode, avec au compteur plus de 150 dates, passait par Paris cet été. Live Nation avait programmé le groupe en tant que headliner pour une soirée du Lollapalooza Festival Paris. Une bonne occasion pour le groupe de convaincre un nouveau public dont le cœur a battu entre pop et hip-hop toute la journée. En dehors de l’aspect purement pécuniaire, les festivals sont souvent l’occasion de faire découvrir son art à de nouvelles personnes. Même si évidemment, de très nombreux fans du groupe se trouvaient parmi le public, facilement identifiables par leur look, nous avons surpris ici ou là, quelques conversations amusantes et naïves: « Tu va faire Depeche Mode? Il parait que c’est pas mal même si c’est des vieux ».

_DSC0361Dave / Martin

La complicité Dave Gahan / Martin Gore est toujours aussi palpable. Leur amitié est restée intacte et a traversé les années. Andrew Fletcher est également toujours de la partie, mais force est de constater que Dave s’amuse plus souvent sur scène avec Martin. Martin est lui même lead singer sur quelques morceaux ce soir en commençant par Somebody. Cette tournée qui ne semble jamais s’achever aura tout de même bien marqué les corps de nos idoles, un peu usés ce soir là. Nous ressentons parfois un malaise de voir Dave à bout de forces, puisant ces dernières ressources en énergie au plus profond de lui même.

_DSC094139 ans de carrière

Les compositions du groupe accompagnent depuis toujours nos vies, et c’est un plaisir immense de les écouter jouées en live ce soir. A l’instar de The Cure, Depeche Mode approche des quarante années de carrière, jalonnée de quatorze albums studio. Le tout dernier opus Spirit est lui même sorti depuis plus d’un an et demi déjà. Nous avons passé notre adolescence à nous trémousser sur les singles inoubliables de leur début, Shake The Disease, Just Can’t Get Enough, People Are People… Le groupe a explosé  vers la fin des années 90, avec des titres tels que Personal Jesus, Enjoy The Silence, The Way Behind The Wheel. Depuis le groupe a continué de produire des morceaux très efficaces qui s’inscrivent tout à fait dans l’époque actuelle.

_DSC9690Projets Solo

Sans doute la recette d’un groupe qui dure, la multiplication des projets en solo des uns et des autres. Parmi ceux-ci, nous retiendrons celle de Dave Gahan and Soulsavers que nous avons tout particulièrement appréciée. Nous gardons un souvenir impérissables de leur passage à la Cigale. Ci-dessous une très belle photo de cette excellente soirée proposée par Mauro Melis  (pour le webzine SoundsOfViolence).

41913585_342750036472987_4213912174973681664_nRage

Dave Gahan semble toujours avoir la rage en lui, et malgré une petite baisse de régime pour cette soirée, nous sommes éblouis par cette prestation donnée au Lollapalooza Paris. C’est avec un pincement au cœur que nous l’avons salué une dernière fois cet été, avec l’espoir secret de le retrouver en meilleure forme très bientôt. Nous avons eu le plaisir de le croiser une fois de façon totalement fortuite dans les rues de New York City, et depuis nous repassons les images de cette rencontre en boucle dans notre esprit. La rencontre fut furtive puisque nous n’avons échangé que quelques mots, mais on s’attend toujours à le retrouver avec son éternel Perfecto, son teeshirt blanc, ses lunettes de soleil, appuyé contre un mur en train de prendre le soleil…

_DSC0777Le Lollapalooza Festival Paris fut également l’occasion de découvrir de nombreux autres groupes parmi lesquels Noel Gallagher, Black Rebel Motorcycle Club, Nothing But Thieves, Catfish And The Bottlemen… Freakshow Magazine vous propose un florilège d’images de ces artistes sur scène lors de ce festival.

Depeche Mode_DSC0824BRMC_DSC8542Catfish And The Bottlemen_DSC1902Kasabian_DSC8993Jesse Glynne_DSC1408Rag’n'Bone Man_DSC2350Portugal The Man_DSC9530 Nothing but Thieves_DSC8248Depeche Mode_DSC9688Tom Wilson_DSC1159Noel Gallagher _DSC2703Fidlar_DSC7791Years and Years_DSC3621Bastille_DSC8853BB Brune_DSC1599Depeche Mode_DSC9925

William Soragna

Remerciements: Pierre Veillet, Isabelle Rodier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tagged under:

Pin it

William Soragna conjugue sa passion pour la musique et son talent de photographe pour illustrer les articles de Freakshow magazine.

Log in or Sign Up