Le vaccin expérimental contre le fentanyl fonctionne !

Des scientifiques ont mis au point un vaccin qui protège contre le fentanyl. Ce vaccin contient une impureté, l’acétylfentanyl, que l’on retrouve dans le fentanyl illicite. Cette impureté est moins puissante que le fentanyl et a une fenêtre thérapeutique étroite. Un vaccin contre elle doit être hautement spécifique et développer un large spectre d’anticorps protecteurs.

Un vaccin ciblant l’oxycodone est en préparation. L’objectif est de créer des anticorps qui empêchent l’oxycodone d’atteindre le cerveau. Cela empêcherait l’effet euphorisant de l’opioïde. Le vaccin serait sûr et n’interférerait pas avec d’autres médicaments. Les chercheurs travaillent également au développement de vaccins ciblant d’autres opioïdes.

Le nouveau vaccin pourrait aider à freiner l’épidémie d’opioïdes et à prévenir les rechutes. Cela pourrait également aider les officiers militaires exposés aux opioïdes. Il peut également être utilisé pour dresser des chiens renifleurs d’opioïdes. Bien que le vaccin en soit encore aux premiers stades des tests, les données sont encourageantes. Ce vaccin pourrait aider à freiner l’épidémie d’opioïdes et à prévenir les rechutes après le traitement.

Le vaccin peut être en mesure de prévenir une surdose de fentanyl. Le vaccin a montré une affinité pour le fentanyl, l’acétylfentanyl et l’a-méthylfentanyl. Cependant, il n’a pas encore été évalué par rapport aux analogues du fentanyl.

Le vaccin est actuellement testé sur des utilisateurs d’opioïdes. Un groupe sera vacciné avec le vaccin et un autre sera vacciné avec un placebo. Le vaccin ne devrait pas interférer avec les médicaments approuvés par la FDA tels que la buprénorphine et la méthadone. Le vaccin est sûr et peut être utilisé pendant de longues périodes.

L’étude a utilisé des tests de coup de queue pour mesurer la nociception chez la souris. Les effets analgésiques du FEN étaient maximaux après un rappel muqueux avec LTA1 IN ou dmLT SL. Cela a été suivi d’une période de sevrage d’une semaine.

Le vaccin est actuellement testé chez l’homme dans le cadre d’un essai clinique de phase 1a/1b. Les scientifiques du Columbia University Vagelos College of Physicians and Surgeons espèrent prouver son efficacité. Si cela réussit, cela pourrait conduire à une alternative plus sûre aux opioïdes sur ordonnance.

Le vaccin est efficace pour prévenir les décès par surdose chez les animaux. Il empêche le fentanyl d’atteindre le cerveau, c’est pourquoi il est utilisé pour traiter les animaux. Cependant, il a des limites et les rongeurs ne sont pas l’espèce de test idéale. Une meilleure espèce de test serait un gros animal comme un humain ou un furet.

Hélène Durand

Je m'appelle Hélène Durand, j'ai 32 ans, et je suis rédactrice freelance pour ce média d'actualité. J'ai commencé ma carrière dans la communication, avant de me tourner vers le journalisme. J'ai ensuite travaillé pour quelques magazines, avant de devenir rédactrice en chef adjointe d'un site d'actualité. J'ai ensuite décidé de me lancer en freelance, et je travaille maintenant à mon compte. Je suis passionnée par les médias, la High-Tech, l'actualité et la culture, et j'adore écrire. J'aime aussi beaucoup voyager, et je profite de mon travail freelance pour pouvoir le faire un peu plus souvent.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page